img_acquisition

"Trésors retrouvés"
Auditorium du MAH - conférence par Gilles Perret, conservateur du Cabinet de numismatique
Jeudi 21 novembre 2019 à 12h30

En partenariat avec la Société des Amis du Musée d'art et d'Histoire - SAMAH

Au cœur de l’activité muséale se trouvent les collections. La continuité des politiques d’acquisition, d’inventaire, de recherche et de mise en valeur est donc une constante des métiers de la conserva­tion. Pourtant, chaque responsable de collection porte un regard différent sur le patrimoine qui lui est confié. Pour la SAMAH et les membres des AAA invités, le tout nouveau conservateur des monnaies et médailles du Musée d'Art et d'Histoire présente sa vision des collections genevoises ainsi que les richesses qu’il y a déjà découvertes.

Par sa formation d’archéologue, Gilles Perret aime s’attacher au quotidien. Petites monnaies, jetons de ponts et méreaux de communion : que nous disent-ils des us et coutumes genevoises dont nous avons aujourd’hui perdu l’habitude ? A l’inverse, les crises monétaires n’avaient-elles pas le même impact sur les populations qu’aujourd’hui ?

Après avoir beaucoup fréquenté les artistes et médailleurs suisses, le conférencier de cette soirée aime aussi à parler des techniques de création et de production. Car en médaille comme en poésie, les contraintes sont nombreuses, mais elles forcent surtout l’artiste à se surpasser pour aller à l’essentiel. Le message alors n’en acquiert que plus de force. 

 

img_acquisition

VISITE GUIDEE DE L'EXPOSITION JOHAN TAHON AU MUSEE ARIANA (EN PARTENARIAT AVEC LA SOCIETE DES AMIS DU MUSEE D'ART ET D'HISTOIRE DE GENEVE - SAMAH)
- par Anne-Claire Schumacher, conservatrice en chef et commissaire de l'exposition
mardi 14 novembre 2019 à 12h30

En partenariat avec la Société des Amis du Musée d'art et d'Histoire - SAMAH

La sculpture céramique de Johan Tahon (Belgique, 1965) est puissante et expressive. Si elle se développe de manière originale et personnelle, elle trouve d’abord son ancrage dans les œuvres et les mythes du passé.

Ses figures visent à l’essentiel, elles ne cherchent pas à séduire ni à tromper ; elles expriment la densité et la complexité de la condition humaine. Les stigmates du moulage, les trous qui induisent une perméabilité entre l’intérieur et l’extérieur, le badigeon d’émail immaculé sont autant de marques d’identité d’une œuvre qui oscille entre rusticité et raffinement, murmure et silence.

L’exposition du Musée Ariana met en scène, dans une mystique universelle, moines et albarelli, anges et démons, mais également nos frères et sœurs de terre. Passionné de majolique italienne et de faïence hispano-mauresque et collectionneur lui-même, les sculptures de Johan Tahon s’immiscent jusque dans les vitrines de faïence ancienne.

 

img_acquisition

"Modalités et enjeux des efforts de reconstitution de la collection d’horlogerie et d’émaillerie (2003-2019)
Auditorium du MAH - conférence donnée par Mme Estelle Fallet, conservatrice en chef des collections d'horlogerie, émaillerie, bijouterie et miniatures
Jeudi 17 octobre 2019 à 12h30

Le Musée d’art et d’histoire de Genève conserve d’importantes collections d’horlogerie, bijouterie, émaillerie et miniatures. Ce fonds résulte de la réunion des objets issus du Musée des arts décoratifs, du Musée archéologique et du Musée de l’école d’horlogerie, ainsi que des dons liés à des collections privées ou à des créateurs et fabricants. Le développement du corpus a été assuré par une politique d’enrichissement cohérente, au fil des décennies : le corpus compte aujourd’hui quelque 20'000 pièces. Or, ces collections ne sont plus présentées au public de manière permanente, depuis la fermeture du Musée de l’horlogerie et de l’émaillerie, suite à un cambriolage subi en 2002.

Depuis lors, la reconstitution de la collection tronquée a été orientée pour rétablir un corpus harmonieux et replacer la collection dans son degré qualitatif antérieur, afin de poursuivre les buts du musée, à savoir être le témoin vivant de l’importance de l’activité horlogère exercée à Genève, de manière in-interrompue, depuis le XVIe siècle. Enjeux, mécanismes, logiques, contraintes et aléas de cette reconstitution feront l’objet de l’intervention, abondamment illustrée.

A l'invitation de la Société des Amis du Musée d'art et d'histoire - SAMAH

 

 

img_acquisition

VISITE GUIDEE DE L'EXPOSITION "THEIERES EN GOGUETTTE" AU MUSEE ARIANA (EN PARTENARIAT AVEC LA SOCIETE DES AMIS DU MUSEE D'ART ET D'HISTOIRE DE GENEVE - SAMAH)
- par Marie-Hélène de Ryckel, commissaire de l'exposition
mardi 15 octobre 2019 à 12h30

 

Née au début du 16e siècle en Chine, la théière va connaître une diffusion fulgurante.

Elle parvient en Europe par le biais des grandes Compagnies des Indes orientales, de puissantes entreprises commerciales. Plus qu’un simple objet utilitaire, aujourd’hui bien connu dans nos contrées, la théière représente un art de vivre et répond à des habitudes et des coutumes qui se propageront dans les couches sociales les plus élevées. Son usage s’imposera plus largement tout au long du 18e siècle.

Cette exposition, conçue par la médiation culturelle, fait aussi appel à vos sens. Outre la vue, l’odorat rarement convié dans les musées est sollicité, sans compter quelques activités autour du goût. La diversité des styles, des décors ou des éléments ajoutés – prises, goulots ou anses – révèlent une mode en perpétuelle évolution.

http://institutions.ville-geneve.ch/fr/ariana/visiter/expositions/en-cours/theieres-en-goguette/

 

img_acquisition

VISITE GUIDEE DE L'EXPOSITION MUR/Murs AU MUSEE ARIANA (en partenariat avec la SAMAH - Société des Amis du Musée d'Art et d'Histoire de Genève)
- par Anne-Claire Schumacher, conservatrice en chef du Musée et commissaire de l'exposition
vendredi 27 septembre 2019 à 12h30

Jusqu’au 10 novembre 2019, le Musée Ariana accueille l’exposition MUR | Murs. Jacques Kaufmann, architectures céramiques. 

Le plasticien et céramiste de renommée internationale Jacques Kaufmann (France/Suisse, 1954) développe depuis plus de vingt-cinq ans, à travers le monde, des installations architecturales et monumentales fortes dont le point de départ est la brique. À partir de ce module à l’échelle de la main humaine, il inscrit ses projets dans le paysage du parc de l’Ariana, introduisant des cheminements inédits, un mur éphémère entre le musée et l’ONU, une maison de terre et même une passerelle qui franchit symboliquement l’architecture du musée.

Après le parc, l’artiste-bâtisseur développera et élargira, à l’intérieur du musée, un propos essentiel qui traverse toute l’histoire de la céramique jusqu’à la création contemporaine. Il présentera principalement des œuvres récentes montrant ainsi la diversité de ces recherches autour de la brique.

Plus d'informations : http://institutions.ville-geneve.ch/fr/ariana/visiter/expositions/en-cours/mur-murs/

 

img_acquisition

Assemblée générale de l'association des amis du musée Ariana
et visite en avant-première
mercredi 26 juin 2019 à 18h

L'assemblée générale se tiendra comme toujours au Musée Ariana à 18h15.

Elle sera suivie d'une visite en avant-première de l'exposition "MUR l murs. Jacques Kaufmann, architectures céramiques", qui ouvrira officiellement ses portes le 2 juillet (les installations extérieures seront en place pour le 16 mai).

Avec Jacques Kaufmann (France / Suisse, 1954) et ses MUR l murs, c’est la première occasion pour le Musée Ariana de se déployer dans le parc. Le plasticien et céramiste développe depuis plus de vingt ans, à travers le monde, des installations architecturales et monumentales dont le point de départ est la brique. À partir de ce module fondamental à l’échelle de la main de l’homme, il inscrit ses projets dans le paysage.

L’exposition du Musée Ariana s’implantera tout d’abord dans le parc. Un des murs «entrera» dans le musée pour conduire ensuite le visiteur aux espaces du sous-sol. Au coeur de la Genève internationale, cette exposition interroge avec pertinence le mur ; qu’il soit barrière ou protection, permanent ou éphémère, le mur est d’abord un ouvrage fait par l’homme pour rassembler ou exclure.

http://institutions.ville-geneve.ch/fr/ariana/visiter/expositions/a-venir/mur-murs/

 

img_acquisition

Château de Prangins : " A table ! Que mange la Suisse ?"
Visite guidée
Vendredi 21 Juin à 14h30

« À table ! Que mange la Suisse ? » explore ce qui se mijote sous le couvercle de la marmite de l’Homo helveticus. En constante évolution, la culture culinaire suisse se reflète dans la pluralité de ses spécialités régionales. Quel est notre patrimoine gastronomique ? Où prend-il ses racines ? Abordées sous divers angles scientifiques, historiques et ludiques, ces thématiques n’omettent pas la partie gustative, qui promet de ne laisser personne indifférent. Décor planté, table dressée : l’exposition s’articule autour des manières de table, des différents modes de préparation et de consommation des aliments. Elle s’interroge aussi sur les mécanismes de famine et les périodes d’abondance, les tabous et les effets de modes alimentaires. L’exposition met aussi en lumière les liens sociaux créés autour des recettes familiales, ainsi que les savoirs transmis par le biais des innovations professionnelles. La production locale, la biodiversité et le patrimoine végétal seront à l’honneur au gré des saisons dans le jardin potager du musée, le plus grand conservatoire de légumes oubliés et de fruits rares en Suisse.

Nous serons accueillis par les Amis du Château de Prangins, à l'initative de cette invitation.

Rendez-vous à 14h15 devant le Musée national suisse - Château de Prangins
Av. Général Guiguer 3 à Prangins 

Plus d'informations : https://www.nationalmuseum.ch/f/microsites/2019/Prangins/A_Table.php

 

img_acquisition

"SILENCES" au Musée Rath, Genève
Visite commentée
Mardi 18 juin 2019 à 12h30

Une nouvelle fois à l'invitation de la Société des Amis du Musée d'Art et d'Histoire (SAMAH), visite de l'exposition "Silences" qui sera présentée au Musée Rath dès le 14 juin.

Silencieux, les arts plastiques le sont par essence, comme le rappelle l’expression « poésie muette » qui, dès l’Antiquité, fut employée pour désigner la peinture. Mais toute oeuvre d’art est-elle pour autant silencieuse ? Il est des peintures bavardes, criardes même, et il en est d’autres qui se tiennent « coites ». Certaines incitent à l’intériorité de la prière, d’autres ouvrent à la contemplation de l’infini, certaines nous laissent interdits ou dans l’effroi, d’autres, énigmatiques et secrètes, se ferment à une appréhension immédiate. Mêlant les genres, les motifs et les époques, cette exposition sera centrée sur le silence, envisagé non simplement comme absence de bruit et d’agitation, mais comme une qualité de présence émanant de certaines œuvres et suscitant chez le spectateur une disposition particulière de l’esprit.

L'exposition sera commentée par Mme Lada Umstätter, commissaire et conservatrice en chef Domaine Beaux-Arts

 

 

img_acquisition

"METAMORPHOSES" AU MUSEE D'ART ET D'HISTOIRE, GENEVE
Visite commentée
Mardi 21 mai 2019 à 12h30

A l'invitation de la Société des Amis du Musée d'Art et d'Histoire (SAMAH), les membres de l'AAA sont invités à participer à une visite commentée de l'exposition "Métamorphoses", inaugurée le 10 mai dernier.

L’ouvrage parangon d’Ovide Les Métamorphoses constitue un riche sujet pour une présentation thématique des collections beaux-arts du musée en lien avec l’Antiquité. Ce long poème imprègne profondément la culture occidentale, tant au niveau littéraire qu’iconographique, mais il invite aussi à interroger le processus créatif. Plusieurs thèmes seront abordés dans la salle 15 du MAH à travers les œuvres des collections, de l’art ancien à l’art contemporain : le monde en création et en constante mutation ; le désir comme origine des métamorphoses ; la métamorphose comme « entre-deux » qui, comme l’art, remodèle indéfiniment l’espace et le temps. Centrée sur la fortune d’Ovide à l’âge moderne, la salle 23 accueillera un ensemble de gravures des XVIe et XVIIe siècles donnant à voir la richesse des inventions formelles et des interprétations morales et philosophiques suscitée par Les Métamorphoses.

Visite par Mme Ingrid Comina, commissaire et collaboratrice scientifique au MAH

 

 

img_acquisition

"Apprivoiser la lumière. Claude Lorrain et la perception du paysage" au Cabinet d’arts graphiques de Genève
Visite commentée
Mardi 2 avril 2019 à 12h30

Sur invitation de la Société des Amis du Musée d'Art et d'Histoire (SAMAH), nous proposons à nos membres de découvrir l'exposition du cabinet des Arts graphiques consacrée à l'oeuvre de Claude Lorrain et à l'influence de ce dernier sur ses contemporains et ses successeurs. 

L'exposition sera commentée par Monsieur Christian Rümelin, commissaire de l'exposition.